Je salue la victoire du peuple tunisien qui ne doit qu'à son courage la fin d'un pouvoir brutal et corrompu.

Que vive la Tunisie libre et démocratique !

J'exprime du fond du cœur, mes condoléances attristées aux familles des victimes tombées pour défendre la liberté du peuple tunisien.

Je demande au gouvernement transitoire  de libérer immédiatement les prisonniers politiques,  de rétablir la liberté de la presse et d'organiser sans tarder des élections libres et démocratiques.

La France, pays de la révolution de 1789, se doit de soutenir efficacement le processus démocratique et d'aider le peuple tunisien à retrouver Paix et prospérité.