Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Mardi, 05 avril 2011

Synthèse de l'Université "Crise de l'Euro, crise de l'Europe : quelles solutions ?"

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Au sommaire

 

Annexe : La conclusion du discours de Ségolène Royal à Rezé le 27 mai 2009.

« A vous les députés européens socialistes de décider que le moment est venu de créer les Etats-Unis d’Europe. Saisissez l’occasion (…), elle sera historique. N’écoutez pas (…) ceux qui vous diraient que ce n’est pas votre mandat. Les délégués des Etats généraux n’avaient pas reçu non plus le mandat de décréter les droits de l’homme. (…) N’hésitez pas à faire rentrer l’Europe dans l’histoire. Appelez les parlements nationaux en renfort : ils vous rejoindront. Appelez les peuples en soutien : ils convergeront. Des obstacles vous en aurez. Les forces de l’argent vous barreront le chemin. Mais si vous trébuchez, relevez-vous. Reprenez votre souffle pour continuer l’effort jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce jour-là, (…) écoutez le tumulte des places et des rues, la joie et la fête, un langage qui se passe de traduction, le langage des peuples unis. Ce jour-là, vous proclamerez les Etats-Unis d’Europe. Et si ce n’est pas ce jour-là, ce sera le lendemain, et si ce n’est pas le lendemain, remettez-vous au combat et à l’ouvrage. Mais ce jour viendra. Sinon, l’alternative nous la connaissons parfaitement. Et il n’y aura pas d’échappatoire lorsqu’il faudra dresser les bilans : ou l’Europe marche vers l’unité politique, ou elle se disloquera dans les nationalismes. Et souvenons-nous de François Mitterrand, le nationalisme c’est la guerre. On ne veut pas de la guerre économique de tous contre tous, où l’homme devient un loup pour l’homme. A l’opposé, nous les connaissons les ciments politiques des Etats-Unis d’Europe : la justice sociale au service de l’efficacité économique, la démocratie exemplaire, le combat écologique, les libertés. Les socialistes se sont donnés la mission de l’Europe unie, sociale et humaniste. C’est aux socialistes, fidèles à leur promesse, de préparer le grand destin politique qui attend les peuples du continent et c’est à nous de le commencer dans le futur parlement européen (…). Vous aurez,, futurs députés européens, mandatés par les peuples impatients, une grande responsabilité. Nous vous regarderons, nous vous soutiendrons. Concentrez-vous sur l’essentiel. »


[1] - Les interventions sont consultables sur cette page du site Désirs d'Avenir cliquez ici.

[2] Dans la presse française, cela a été souligné notamment par Bernard Guetta dans un article intitulé « Les « Etats-Unis d’Europe » », paru dans Libération le 3 juin 2009 – cf. http://www.liberation.fr/monde/0101571029-les-etats-unis-d-europe .

[3] - cf. http://alternatives-economiques.fr/blogs/gauron/2011/03/23/bonjour-tout-le-monde/


crédits :

- photo de Une Luc Legay - licence creative commons

 


« Préc Suivant

Lu 15721 fois

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Il vous reste caractères.

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.