Lettre aux adhérents du 15 février 2016

 
  logo DA newsletter

Adhérer en 2016


Voir nos publications


A la Une du site

 
  La lettre d'information des adhérents - N°0 - 27 juin 2017  
   
   

Cher ami, chère amie

J’ai le plaisir de vous adresser la « lettre d’information » réalisée par l’équipe de Désirs d’Avenir, qui a vocation à devenir mensuelle si son concept vous convient.

Il me semble nécessaire d’entretenir nos liens, ainsi que de valoriser et développer nos bonnes pratiques. Aussi je vous invite à donner votre avis dès lecture, et également à nous faire part des actions concrètes réalisées par votre comité local ou vous-même, afin de les exposer dans une prochaine rubrique.

Amitiés fidèles

Benoite-Martine LARDY
Secrétaire Générale

 
 

Regard sur l'actualité

Notre témoin

Danielle Ripert, Désirs d'Avenir de Clichy-La-Garenne dans les Hauts de Seine (92).
« Je soutiens la démarche, les convictions et les actions de Ségolène Royal depuis 2006. Ceci m’a conduite à animer le comité Désirs d’Avenir de Clichy et à être élue à la mairie de 2008 à 2014. Dans le cadre de la loi « Transition énergétique pour la croissance verte » j’ai fait participer la municipalité de Clichy à l’appel à projet  « Zéro gaspillage zéro déchet  » lancé par son ministère. J’ai souhaité ensuite, avec quelques amis, poursuivre la réalisation de ce projet et en engager d’autres, à l’échelle locale mais aussi départementale et nous avons créé, dans la dynamique de la COP 21, « Energies Nouvelles en Ile-de France ». Nous venons d’engager notre première action  « EN-IDF, je trie » qui incite au tri des déchets, à la source, dans chaque logement, dans chaque famille, avec la fourniture du matériel adapté et une information ludique à la portée de tous ».  

N’hésitez pas, vous aussi, à engager des actions sur le terrain avec votre comité Désirs d’Avenir, un groupe d’amis, vos voisins, ou vos élus locaux, et contactez-nous ! Vous trouverez quelques exemples d’actions et de projets en cliquant sur les liens suivants : Défi famille à énergie positive,   MEDDE , Votre énergie pour la France.

 
     
 
Le chiffre du mois
27 milliards d'Euros
C'est le bénéfice acquis par les banques en un an grâce à la tarification sans cesse croissante et plus obscure des tarifs bancaires sur les comptes client.
Pour faciliter le changement vers une banque plus compétitive (rendue possible par la loi Macron), le ministère des finances a mis en ligne un comparateur de tarifs de 150 banques qui sera mis à jour toutes les semaines : www.tarifs-bancaires.gouv.fr
 
     
 
trouver loupe recherche zoom icone 6756 48ZOOM SUR ...

La démocratie participative

Instigatrice du concept et de sa pratique dès 2005, Ségolène Royal, à présent ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat a utilisé des sites « participatifs pour favoriser  l'implication directe des citoyens au processus décisionnel.

Cette méthode a été mise en œuvre aussi bien pour la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 « boite à idées » que pour le projet de loi relatif à la biodiversité adopté à l'Assemblée Nationale puis au Sénat le 2 janvier dernier : consultation entre le 21 décembre et le 18 janvier.

Un récent projet de loi a également été co-créé avec les internautes avant sa présentation au Conseil des Ministres : la future loi « pour une République numérique » défendue par Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique, qui a été enrichie par la contribution de 20 000 participants, ce qui a permis son adoption en première lecture à l'Assemblée nationale à l'unanimité le 26 janvier dernier.

 
     
 

Loi sur le gaspillage alimentaire

A l'unanimité, le Parlement a adopté  le 3 février dernier la proposition de loi de Guillaume Garot, député de la Mayenne, ancien Ministre délégué à l’Agroalimentaire. Elle interdit à la grande distribution de jeter les invendus alimentaires (de 1 à 6 millions de tonnes par an). Elle oblige à les confier, par convention, à une association caritative  ou à les récupérer à des fins énergétiques ou de nourriture alimentaire.

Etat d'urgence et déchéance de nationalité : révision constitutionnelle

Sur proposition du Président de la République, le Parlement examine le projet de loi constitutionnelle de protection de la Nation.
Le Sénat et l'Assemblée viennent d'adopter le 1er article de ce texte : la constitutionnalisation de l'état d'urgence et son encadrement.
La prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 26 mai prochain est votée.
Bilan de ce dispositif depuis sa mise en œuvre après les attentats du 13 novembre dernier : 3500 perquisitions effectuées, 600 armes découvertes, 366 interpellations et 350 gardes à vue prononcées, 381 assignations à résidence, 1 million d'euros saisis.

L'article 2 relatif à la déchéance de nationalité pour les crimes et délits terroristes a été voté le 10 février par plus des 3/5 des voix à l'Assemblée nationale. Il sera examiné par le Sénat à partir du 16 mars, pour un vote prévu le 22 mars avant d'être soumis au Congrès si les 2 Chambres s'accordent sur un texte commun.

Exceptionnel

Le Président de la République a accordé la grâce partielle à Jacqueline Sauvage. Inscrite dans la Constitution, ce n'est pas une amnistie et les conditions de sa libération seront décidées par le juge d'application des peines. Continuons le combat contre la maltraitance et restons vigilants.

Nouveaux droits  en faveur des personnes en fin de vie

La loi Claeys - Léonetti sur la fin de vie a été adoptée, à l'unanimité, par le Parlement le 27 janvier 2016. Elle prévoit la sédation profonde et continue pour assurer une mort apaisée, jusqu'au décès du malade, à sa demande ou via des directives anticipées. Elle renforce les directives qui s'imposent au médecin qui ne pourra plus passer outre la volonté du malade.

 
     
 

L'actualité de Ségolène Royal

Ségolène RoyalLe Sénat a adopté le 26 janvier en première lecture le Projet de Loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

new yorkA la faveur du remaniement ministériel effectué jeudi 11 février, Ségolène Royal obtient le dossier climatique. Le ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, inclut désormais « les relations internationales sur le climat ». Une équipe de France 5  l’a suivie à New-York pour le  « sommet des investisseurs sur le risque climatique » aux Nations Unies (ONU).
Voir le reportage !

 
     
 

Récemment sur Désirs d'Avenir

26 janvier : le Sénat adopte en première lecture la Loi sur la Biodiversité

Le Sénat vient d'adopter en première lecture le Projet de Loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

Lire la suite

COP21 : l'accord de Paris

Les 195 délégations présentes lors de la COP21 sont parvenues le 12 décembre 2015 à un accord global visant à instaurer et à poursuivre des actions de limitation du réchauffement climatique mondial, en particulier par une politique bas carbone.

Lire la suite
 
 
  Imprimer  facebook log 24  www.desirs-davenir.eu | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.