Lettre aux adhérents n°3

 
  Logo Désirs d'Avenir

Adhérer en 2016


Voir nos publications


A la Une du site

 
  La lettre d'information des adhérents - MAI - N°3 - 17 mai 2016  
   
 

 Chères amies, chers amis, 

J’ai le plaisir de vous informer que le “forum” est ouvert sur le site internet Désirs d’avenir dans la rubrique “participer aux débats”. 
Vous pouvez y accéder avec les deux “identifiants” - nom d’utilisateur et mot de passe - qui vous ont été adressés par mail le 23 avril dernier. Ils vous seront demandés à chaque connexion. 

Vous trouverez également sur le site Internet les trois précédentes lettres d’information dans la rubrique “Découvrir nos publications”, “Nos newsletter” .

Je vous souhaite une bonne lecture de notre lettre info du mois de mai.

Bien cordialement

Benoite-Martine LARDY
Secrétaire Générale

 
   
 

Regard sur l'actualité

Notre témoin

Royan Van VELSE, franco-néerlandais, est spécialiste du développement durable dans la santé publique, les hôpitaux.

“Au sein de l'hôpital Rijnstate aux Pays Bas, toutes les acquisitions passent par la direction des achats, qu'elles soient importantes ou moins importantes. Donc tout le matériel médical, imagerie médicale, pacemakers, prothèses, mais aussi l’ informatique, les consultants, la nutrition, les investissements, l'énergie. Tout, absolument tout. Cela nous permet de contrôler si les produits et services achetés répondent à nos critères de durabilité.
Rijnstate est un hôpital avant-gardiste sur le plan du développement durable. Dans le monde on parle des trois P : people, planet, prosperity. Nous avons ajouté le quatrième P : patient.

Les critères de durabilité sont établis par le gouvernement, mais ensuite traduits pour la santé publique. Je participe aux réunions de la Plate-forme Environnement Santé Publique qui fixent les critères et qui permettent de se voir attribuer un label bronze, argent ou or. Un hôpital peut donc recevoir cette 'médaille' pour prouver qu'il fonctionne en respectant les critères (qui ne sont donc pas encore obligatoires). J'ai moi-même développé un outil qui permet d'aider les acheteurs dans leurs démarches auprès des fournisseurs, et cet outil est utilisé maintenant dans la plupart des hôpitaux aux Pays-Bas. En gros, il permet de faire un choix entre durable et non durable.

A côté de ceci, nous sommes en train de développer un logiciel qui permet de peser les différents labels écologiques (FSC, EU. ecolabel et autres) dans notre processus achats. Dans notre politique achats interne une partie de ce que nous achetons DOIT répondre à ces critères. Cet outil, que nous sommes en train de tester, doit faire la part des choses pour chaque produit affichant ce label. Cela implique une importante base de données qui est constamment mise à jour. Si deux produits ont les mêmes qualités, nous tenons à choisir celui qui est le plus durable, sauf si le prix est exorbitant.

Le Fair-Trade - commerce équitable - est de plus en plus important aussi et je suis chargé du projet qui doit faire de Rijnstate le premier hôpital Fair-Trade des Pays-Bas. Nos grands fournisseurs sont évalués sur le plan écologique. Cela implique des questionnaires, l'obligation de présenter des certificats et des audits. Pas tous les hôpitaux le font, mais il y en a de plus en plus qui suivent notre exemple et tôt ou tard, ce sera imposé. Cela oblige les fournisseurs à d'ores et déjà réfléchir à des solutions plus durables.

Le cradle-to-cradle - développement de produits “upcyclables” qui, à l'opposé du reclyclage maintiennent la qualité des matières premières tout au long des multiples cycles de vie du produit - est important dans notre institution.

Notre ambition est de réduire l'émission de CO2 de 50% d'ici quelques années. Cela implique tout un tas de mesures et en tant que directeur des achats je suis directement concerné du côté décisionnel: la politique des déchets par exemple, ou alors les panneaux solaires et les autres formes d'énergie.”

Aux Pays-Bas : Rijnstate, un hôpital « collaboratif »

Royan Van Velse, Directeur des achats de Rijnstate

L'économie collaborative est surtout appréhendée à travers les échanges entre particuliers. Toutefois, de plus en plus d'initiatives voient le jour dans les flux d'échanges entre professionnels.

Lire la suite
 
     
 
Les chiffres du mois

500 000 : c’est le nombre de bénéficiaires du compte personnel de prévention de la pénibilité en 2015.

L’évaluation de la pénibilité et du risque professionnel attribue au salarié un nombre de points qui lui permet d’accéder plus tôt à la retraite.

Exemple :1O points correspondent à un trimestre de droits à la retraite.
1 point correspond à un trimestre d’exposition et 2 points à plusieurs facteurs de risque.

Le plafond de ce compte pendant une carrière est de 100 points.

Le nombre de points gagnés donne droit, par ailleurs, a des formations pour des postes ou le salarié sera moins exposé. Il permet également un passage à temps partiel sans baisse de rémunération: 10 points= un trimestre à mi-temps.

C’est l’employeur qui évalue chaque année l’exposition aux risques et ses conséquences pour chaque travailleur.

Il consigne son calcul dans un document spécifique, confidentiel, qu’il adresse aux caisses de retraites.

Toutes les précisions figurent dans l’arrêté du 30 décembre 2015 relatif à la grille d’évaluation.

 

44 milliards : c’est le montant dans notre économie de toutes les branches d’activité dans le domaine culturel. Il correspond à 2,3% du PIB .

Avec 13000 métiers et 670 000 emplois, la culture rassemble 2,4% de la population active, soit l’équivalent de l’agriculture et des industries agro-alimentaires ou bien 7 fois l’industrie automobile, hors production.

Ref: Rapport sur l’apport de la culture à l’économie. Inspection générale des finances. Décembre 2013.

 

34,5 milliards d'euros : c'est le montant du contrat historique que la France vient de signer avec l’Australie pour la vente de 12 sous-marins.

Son exécution mobilisera 4000 personnes chez DCNS ( direction des constructions navales) et ses sous-traitants pendant 6 ans.

Si la France a été retenue par les Australiens, contre ses adversaires japonais et allemands, c’est parce qu'a été reconnue son excellence industrielle exceptionnelle et parce qu’elle saura transmettre son savoir-faire à l’Australie.

 

3,8 millions : c’est le nombre de bénéficiaires de la prime d’activité entrée en vigueur en janvier 2016 et qui remplace la prime pour l’emploi et le RSA activité (voir zoom ci-dessous).

 
     
 
Image Zoom surZOOM SUR ...

La prime d'activité

Prime activité vignette article3,8 millions de personnes, dont 400 000 jeunes, ont déjà bénéficié de la prime d’activité versée depuis le 5 février 2016. Elle remplace le RSA activité et la prime pour l’emploi.

Cette prime permet de soutenir l’activité et le pouvoir d’achat des travailleurs modestes gagnant moins de 1500 € ( pour un célibataire).
 
Les étudiants et les apprentis peuvent également y avoir droit s’ils justifient, dans le trimestre concerné,de revenu d’activité au moins égal à 893, 25€.
 
Plus de 5 millions d’actifs, dont 1 million de jeunes sont  éligibles à la prime d’activité. Jusqu’ à présent seuls 5000 jeunes bénéficiaient du RSA activité “jeunes” en raison de ses conditions d’accès très  restrictives.
 
Celle-ci a pour but d’inciter à la reprise d’activité et de valoriser le travail.
 
La prime se déclenche  dès le premier euro de revenu d’activité et concerne tous les travailleurs de plus de 18 ans.
Cette prime touche de nouveaux publics: plus de la moitié de ses bénéficiaires ne percevaient pas le RSA activité .
14% des inscrits en février sont de nouveaux allocataires.
 
La prime constitue un gain significatif : son montant mensuel est d’environ 164€.
 
La prime d’activité n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.
 
Exemples de son montant :

Un célibataire sans enfant, dont le salaire mensuel est de 1300€ nets, percevra 97€ par mois.

Un parent isolé avec un enfant de plus de 3 ans, dont le salaire net est de 1500€ et qui perçoit une pension alimentaire de 100€, recevra 183€ par mois.

Une personne handicapée seule travaillant en milieu ordinaire, dont le salaire est de 800€ nets,et qui reçoit  une allocation adulte handicapé de 231€, percevra une prime d’activité de 136€ par mois.

Un couple avec deux enfants , dont les revenus mensuels sont au SMIC(1135€ par mois) percevra une prime d’activité d’environ 243€ par mois.
 
Toutes les personnes susceptibles d'être de nouveaux allocataires peuvent faire leurs démarches au centre des Caf et des MSA ou par internet: www.caf.fr ou www.msa.fr.
 
Un simulateur des droits figure sur chaque site et permet à chaque bénéficiaire potentiel de calculer le montant de sa prime.
 
     
 

Garantie jeunes 

La garantie jeunes entrera en vigueur sur tout le territoire le 1er janvier 2017. Elle est actuellement expérimentée dans une soixantaine de départements pour 80 000 jeunes.

La garantie jeunes a pour objectif de remettre sur le chemin de l'emploi les jeunes en grande vulnérabilité sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification. Ils sont environ 150 000.

Ce dispositif prévoit un accompagnement intensif pendant 1 an ( renouvelable une fois 6 mois ) qui leur proposera plusieurs expériences en entreprises, sous forme de stages ou de périodes d'apprentissage.

La garantie jeunes offrira une allocation de 461 euros par mois, pouvant être cumulés avec un revenu d'activité ne dépassant pas 300 euros.

Qui pourra en bénéficier ?
Elle concerne les jeunes de 18 à 25 ans qui :

  • n'ont pas de diplômes ou un diplôme inférieur au bac,
  • ne sont ni étudiants, ni en formation,
  • perçoivent des ressources inférieures au RSA.

Cette garantie jeunes est inscrite dans le projet de loi El Khomri réformant le code du travail, dont le débat parlementaire a commencé le 3 mai. 

Attentats : mesures fiscales en faveur des proches des victimes 

Une série de mesures fiscales viennent d'être prises en faveur des proches des victimes des attentats de janvier et novembre 2015 :

  • Elles n’auront pas à s’acquitter des impôts sur le revenu de leurs défunts,
  • Les ayants ­droits des victimes seront dispensés des déclarations de succession et d’impôts sur le revenu des personnes décédées ,
  • Ceux-­ci n’auront pas non plus à effectuer des démarches administratives pour leur propre cas.

Augmentation des primes pour les enseignants du primaire  

Les enseignants du primaire vont bénéficier, dès la rentrée 2016, d’une revalorisation de leur prime d’au moins 200€, afin de l’aligner progressivement sur celle de leurs collègues du secondaire, qui, elle, atteint 1200€.

Cette augmentation, d’un montant global de 300 millions d'euros, se fera à budget constant pour l’Etat, grâce à l’augmentation des rentrées fiscales due à la lutte contre la délinquance financière. 

Simplification du divorce

La simplification de la procédure de divorce est suggérée depuis plusieurs années dans des rapports parlementaires.

Le Garde des sceaux, Jean-­Jacques Urvoas, vient de l’introduire, par amendement, dans son projet de loi pour une justice du 21eme siècle, qui sera discuté à l’Assemblee nationale à partir du 17 mai.

En cas de consentement mutuel des époux, ce sont les avocats qui rédigeront le contrat de séparation, lequel sera ensuite enregistré chez le notaire.
Cette disposition a pour but d’alléger les charges des tribunaux, engorgés chaque année par 70 000 cas, et d’accélérer la procédure jugée trop longue et trop coûteuse.

La disparition de l’intervention d’un juge dans cette nouvelle procédure suscite des réserves, notamment de certaines associations familiales et du Conseil National du Barreau. 

Un Grand patron  !

Henry Engelhardt,  patron d'Admiral, groupe d'assurances automobile britannique a distribué une partie de sa fortune personnelle à ses salariés à l'occasion de son départ à la retraite en mai. Chacun des 8100 salariés a reçu une prime de 1200 euros.

« C'est une façon de dire merci. Les employés travaillent dur au quotidien pour notre entreprise. Ils ont besoin d'encouragements et de reconnaissance »

Puisse-t-il inspirer les PDG qui quittent leur entreprise, parfois sans même l'avoir redressée, avec une retraite-chapeau exorbitante !

A noter ! Les débats citoyens pour la planète.

Pour prolonger les échanges de la Cop 21 et continuer ainsi le travail de réflexion, de mobilisation jusqu’à la Cop 22 qui aura lieu à Marrakech, un cycle de débats avec des philosophes, anthropologues, sociologues, scientifiques, économistes, artistes engagés dans le développement durable vient d'être mis en place autour des grands enjeux liés à la science du vivant et à la biodiversité .

Ces débats, animés par Gilles Bœuf, conseiller scientifique de Ségolène Royal, ont lieu une fois par mois à l'hôtel de Roquelaure, le jeudi de 19h à 20h30 autour de 3 à 4 personnalités.

Le prochain débat, jeudi 26 mai, consacré aux "Savanturiers, les explorateurs scientifiques d'aujourd'hui", permettra aux participants d'échanger avec Jean-Louis Etienne, Chris Bowler et Philippe Bouchet, trois passionnés de l'aventure scientifique.
Image web 1Vous êtes invité à y assister et à diffuser cette invitation dans vos structures et réseaux! L'inscription est obligatoire et n'oubliez pas de vous munir de vos papiers d'identité. Accueil dès 18h45.

Du 30 mai au 4 juin se déroulera la semaine du développement durable. Participez à la mobilisation chez vous: le développement durable, c’est l’affaire de tous!  

Le point sur la loi travail 

  • Evolutions du Projet de loi travail au 17 mai :  cliquez ici.
  • Texte sur lequel le Gouvernement a engagé sa responsabilité : cliquez ici.
  • Projet de loi initial du 24 mars : cliquez ici

Cartons rouges 

A Alain Juppé
Le maire de Bordeaux candidat aux présidentielles de 2017 a présenté le 10 mai ses propositions en matière d’économie.

Voici ce qui nous menace :

  • report de l’age légal de la retraite à 65 ans,
  • retour à la durée légale du travail de 39 heures (payées 35),
  • plafonnement des allocations d’assistance,
  • baisse de la dépense de l’Etat de 100 milliards en 5 ans en réduisant les emplois de fonctionnaires,
  • suppression du compte ­pénibilité,
  • dégressivité des allocations­ chômage.

Alain Juppé s’engage à mener ces réformes et la suppression de l'ISF, au pas de charge en gouvernant par ordonnances les 6 premiers mois de son mandat.

A Valérie Pecresse

Présidente de la région Ile-de-France, elle vient de faire adopter son budget annuel en totale contradiction avec ses promesses de campagne :

  • suppression du "Pass contraception" réservé aux jeunes de 15 et 16 ans,
  • baisse du budget pour le logement social de 40 millions d'euros,
  • baisse du budget de la culture de 3 millions d'euros,
  • baisse de la dotation des maires ruraux de 1 million d'euros
  • Effondrement des crédits dédiés à l’environnement : -15% ; abandon des programmes de lutte contre la précarité énergétique et des "emplois insertion environnement".

Désirs de Lire 

Dominique Belpomme:
Comment naissent les maladies... et que faire pour rester en bonne forme?
Éditions “ Les liens qui libèrent”

Le Professeur Belpomme, cancérologue, estime que 70 à 90% des cancers seraient liés à l’environnement et il en est de même pour l’obésité, les allergies, les troubles du comportement.

Depuis près de 20 ans, le professeur Belpomme alerte sur les liens entre la santé et notre environnement.

Dans ce livre, paru en avril, il s’appuie sur un rapport de l’0MS qui estime à 12,6 millions les décès dûs à la pollution environnementale. Il préconise de développer la recherche en France qui est très en retard et dénonce ce fléau dû aux décisions prises en fonction d’intérêts économiques et financiers, contraires à l’éthique médicale et à la préservation de la santé.

Jacky Bonnemains
L’Atlas de la France toxique
Editions Arthaud

Cet ouvrage publié le 6 mai est composé de 36 cartes inédites qui dressent l’inventaire des plus grosses pollutions en France métropolitaine et ultramarine, région par région, département par département et dans les plus grandes villes.

Les superpositions des types de pollution par territoire sont éclairantes mais souvent affolantes.

Ce livre pédagogique dénonce les pollueurs et a surtout pour objectif d’inciter les victimes, les riverains à interpeller les responsables.

Jean Tirole (Prix Nobel d' économie en 2014) Economie du bien commun
Editions PUF

Ce livre “ grand public”, très pédagogique, paru le 11 mai, a pour vocation d’éclairer, au­-delà des décideurs, le citoyen sur les collusions entre économistes, banquiers, politiques à l’origine de la crise financière.

Sans prétendre que l’économie est une science figée, il ouvre des horizons pour concilier les intérêts particuliers et la production du bien commun.

L’auteur préconise des pistes de consensus possibles telles que: bonus­malus sur les cotisations patronales, marché mondial du carbone, régulation du marché par des autorités indépendantes de l’Etat... 

 
     
 

L'actualité de Ségolène Royal

 Le 22 avril , signature à New York de l'accord conclu à la COP 21 

discours signature Sans titreDiscours de clôture de Ségolène Royal, présidente de la COP, lors de la cérémonie de signature de l'accord de Paris aux Nations Unies. Cet accord doit maintenant être inscrit (ratifié) dans la loi de chaque pays signataire. En France, le projet de loi présenté par Ségolène Royal a été voté ce 17 mai par l'Assemblée Nationale. L’objectif est de ratifier l’Accord de Paris d’ici l’été.   

 Invitée d'Yves Calvi le 4 mai sur RTL Matin , interview.

Image2

 

 

 

Pour voir au jour le jour toutes ses actions

Nous vous invitons à suivre au jour le jour toutes ses actions et déclarations sur la page FaceBook officielle de Désirs d'Avenir et sur le site internet de son Ministère

 
     
 

Récemment sur Désirs d'Avenir

Participez au débat sur le revenu de base individuel et universel

Pour le revenu universel ?

Au sein de Désirs d’Avenir, c’est Alain Chauvet qui nous fit découvrir ce concept lors de la sortie de son livre en 2009.

L’idée d’un revenu de base fixe, individuel, universel, trouve aujourd’hui des partisans et des opposants à droite comme à gauche.

Lire la suite
 
 
  Imprimer  Facebook    www.desirs-davenir.eu | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.