Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Plus de 120 établissements scolaires et de nombreuses rues ou avenues portent son nom. Jean Zay, assassiné par la Milice française en 1944 est resté pourtant longtemps méconnu. « Un angle mort de la mémoire nationale », selon la formule de Gérard Boulanger qui lui a consacré un ouvrage en 2013 : « L'affaire Jean Zay : la République assassinée ».

Ancienne Professeur de lettres, Hélène Mouchard-Zay est la fille cadette de Jean Zay. Elle se bat depuis plusieurs années aux côtés de sa soeur Catherine Zay pour faire vivre la mémoire de son père.

École, culture et République

jeudi, 30 juillet 2015

L'annonce de l'entrée au Panthéon de Jean Zay a été saluée un peu partout en France. Le Député et le Ministre n'ont pas seulement laissé un souvenir vivace à Orléans sa ville natale ou à Paris. Arrêtons-nous en Bretagne, une région que Jean Zay affectionnait et où il venait régulièrement.

Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +LinkedinAdhérer au flux RSS

Le Cercil

Une histoire de la déportation dans le Loiret.

  • Ancienne Professeur de lettres, Hélène Mouchard-Zay est la fille cadette de Jean Zay. Elle se bat depuis plusieurs années aux côtés de sa soeur Catherine Zay pour faire vivre la mémoire de son père.
    Lire la suite...

École, culture et république

  • École, culture et République L'annonce de l'entrée au Panthéon de Jean Zay a été saluée un peu partout en France. Le Député et le Ministre n'ont pas seulement laissé un souvenir vivace à Orléans sa ville natale ou à Paris. Arrêtons-nous en Bretagne, une région que Jean Zay affectionnait et où il venait régulièrement.
    Lire la suite...

Agenda des Évènements

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.