Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Mercredi, 15 juin 2016

La Loi « Travail » ...et après … (le point de vue d'un adhérent)

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Si l'article 2 dont on a parlé constitue le point central du projet, le Titre 5 est tout aussi décisif, moins sur sa portée à court terme que sur les développements ultérieurs qu'il permet, dans le meilleur des cas, d'envisager.

En créant « le compte personnel d'activité », les Pouvoirs publics partent aussi du constat que les dispositifs actuels de formation professionnelle ne bénéficient pas réellement à celles et ceux qui en ont le plus besoin. Une note récente de France Stratégie aborde cette question en insistant sur son caractère stratégique. Les analyses se rejoignent pour affirmer la nécessité de développer des droits individualisés tant pour les « Insiders » que pour les « Outsiders », à condition que ces droits fassent l'objet d'accompagnements soutenus des bénéficiaires. Pour les observateurs, les mesures contenues dans la Loi constituent un premier pas mais encore insuffisantes. Xavier Timbeau, Directeur principal de l'OFCE ( Observatoire français des conjonctures économiques) soulignait dans un entretien sur France Culture la nécessité d'envisager les besoins de formation de 1ère chance mais aussi ceux de 2ème chance en évoquant, par comparaison, le cas du Danemark où des personnes disposant parfois d'une bonne formation initiale et continue devenues obsolètes sur le marché du travail ont la possibilité de bénéficier d'allocations conséquentes durant trois ans afin d'acquérir des formations complémentaires plus en adéquation avec les besoins des entreprises.

Par ailleurs, France Stratégie qui établit des prospections sur l'évolution des emplois à court et moyen terme, souligne l'importance des transformations à venir, notamment mais pas seulement, par l'intensification numérique. Ces évolutions montrent une tendance à une forte polarisation entre la croissance de nouveaux emplois à très haute qualification et la croissance d'emplois peu qualifiés dans l'aide à domicile par exemple. Conjuguées avec l'entrée sur le marché du travail de générations beaucoup plus éduquées, ces évolutions sont susceptibles de poser des difficultés aux employés bénéficiant de niveaux de qualification intermédiaires avec des risques de déclassement inévitables ; ces employés auront tendance à concurrencer les bas niveaux de qualification.

Mobiliser les branches professionnelles ?

Un des points évoqués dans le rapport Combrexelle et relatif aux questions du dialogue social concerne la politique d'ores et déjà impulsée par la Loi du 5 mars 2014, de réduire le nombre de branches professionnelles (une centaine d'ici 2020), tant pour accompagner le projet de décentralisation du dialogue social que pour simplifier le champ conventionnel de secteur. Cette transformation pourrait aussi être l'occasion d'opportunités d'accompagnement des « Outsiders » du marché du travail qui pourraient trouver des dispositifs complémentaires ou supplétifs à ceux mis en place par les Pouvoirs publics (Pôle Emploi...).
Les branches professionnelles pourraient ainsi participer davantage aux politiques dites « d'activation des chômeurs » en complément de ce qu'elles font déjà pour la formation professionnelle, par des systèmes (paritaires?) de relais, de prescription, de conseil...

F.M

 Dans le cadre de l'enrichissement éditorial du site, Désirs d'Avenir ouvre ses colonnes à des contributeurs dont les points de vue n'engagent que leurs auteurs et ne sauraient être assimilés en tout ou partie à des positions unanimement partagées par les membres, les représentants officiels de Désirs d'Avenir ou les Pouvoirs publics

Lu 1550 fois

Laisser un commentaire

Il vous reste caractères.
Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +LinkedinAdhérer au flux RSS

Loi "Travail" : le point de vue d'un adhérent

Loi "Travail" : vers la définition d'un "compromis social-démocrate" ?

  • François Hollande l'avait annoncé « on ne va pas tarder à s'apercevoir qu'il y a en France une Gauche et une Droite. On va s'en rendre compte quand le projet de Loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs …

    Lire la suite...

La Loi "Travail" devant le Sénat

  • Le projet de Loi sur le travail en discussion au Sénat

    Le projet de loi Travail adopté le 10 mai dernier à l’Assemblée Nationale en ayant recours à l’article 49.3 de la Constitution est à présent en discussion au Sénat, jusqu’au 24 juin.
    Comme François Hollande l’avait annoncé “On ne va pas tarder à s’apercevoir qu’il y a en France une …

    Lire la suite...

Agenda des Évènements

Il n'y a pas d'évènements

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.