Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Lundi, 29 février 2016

La nouvelle Présidente de la COP21 définit sa mission et ses priorités

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Ségolène Royal, nommée Présidente de la COP21 le 18 février 2016, a pour mission d'assurer la ratification et la mise en œuvre concrète de l'accord historique de Paris du 12 décembre 2015.

L'Accord de Paris devra avoir été ratifié par 55 pays, représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, afin de pouvoir entrer en vigueur à partir de 2020.
En France, le projet de loi de ratification sera présenté le 9 mars en Conseil des ministres. La signature sera officiellement ouverte aux chefs d’États le 22 avril au siège des Nations Unies à New York, et une première session formelle de négociations aura lieu à Bonn du 16 au 26 mai pour préparer les décisions de mise en œuvre de l'accord.

La mission de la  Présidente de la COP21 consiste également à mettre en œuvre dès aujourd'hui les coalitions sectorielles lancées lors de la conférence de Paris,  telles que : l'Alliance Solaire Internationale, plateforme commune de coopération entre les pays industrialisés disposant de technologies et de financements et les pays en développement inaugurée le 25 janvier dernier en Inde lors de la visite du Président de la République, la Coalition pour le prix du carbone, l'Alliance de géothermie (menée par l'Islande), l'Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction, ou encore l'avancement des projets d’accès aux énergies renouvelables en Afrique qui était l'objectif du déplacement effectué par Ségolène Royal en Egypte, Ethiopie, Côte d’Ivoire, Guinée et Sénégal du 23 au 25 février dernier.

Enfin, il s'agira pour la France, au travers de l'application de la loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte, et pour l'Europe, avec la mise en œuvre du paquet énergie climat 2030, de montrer l'exemple et rester à la pointe de la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour suivre l'actualité de la COP21 :

Lu 8421 fois

1 Commentaire

  • Lien vers le formulaire dimanche, 20 mars 2016 Posté par christiane Beley

    En tant que français , il nous importe de respecter les accords de la COP21 chez nous .Pas facile avec toux ceux qui font tout sauf agir en ce sens, comme les lobbys défendant les poisons nocifs pour les abeilles, la nature , et...l'homme ! Donc tant mieux pour ce qui a été obtenu et restons vigilants.
    En ce qui concerne la biodiversité côté zones naturelles, il est inadmissible de vouloir sacrifier 1600 ha de zone humide et préservée durant 40 ans, pour y mettre un nouvel aéroport qui bétonnera, imperméabilisera cette zone avec, en plus les risques d'inondation...
    Le 1er ministre qui ne connait rien à tout cela, méprise toute contradiction , manipule le référendum demandé par le Président de la République, devrait être remercié pour éviter qu'il ne continue à détruire notre pays. Il est totalement anti-COP21, Pourquoi décide-t'il seul de choses qui concernent des millions de citoyens ?
    A quand une véritable démocratie participative libérée de tels personnages ?

Laisser un commentaire

Il vous reste caractères.

Carte des Comités

DOCUMENTS les plus téléchargés

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.