>

Samedi, 16 juillet 2011

La France et la République : Synthèse de l'Université avec S. Royal et J.P. Chevènement

Valoriser cet article
(1 Évaluation)

Au sommaire

 

4.     Economie et sécurité

Enfin, Ségolène Royal et Jean-Pierre Chevènement ont tous deux choisi de conclure leur propos par des considérations économiques, Jean-Pierre Chevènement en insistant sur la nécessité de réindustrialiser la France (la part de l’industrie dans le PIB n’ayant cessé de décroître depuis les années 1980), Ségolène Royal axant son propos sur les réalités de l’emploi en France, toujours plus précaire (80% des intentions d’embauches concernent des contrats à durée déterminée).

Si l’un et l’autre interlocuteurs, soucieux de terminer leur propos dans le temps imparti et conscients des développements que de tels sujets appelleraient, ont choisi de parler rapidement de ce dernier point, Ségolène Royal a tout de même insisté sur les liens existants entre économie et insécurité. Car ce n’est pas un hasard si les cités et les quartiers populaires, laissés à l’abandon par la politique de la droite depuis de nombreuses années, connaissent une recrudescence de violences extrêmement graves (l’exemple de Sevran, où les enfants ne peuvent plus même sortir en récréation, par crainte de balles perdues en atteste).

Sur ce point-là aussi la droite a fait fausse route. La victoire de la gauche en 2012 est donc plus que jamais la condition d’un retour à un « ordre juste », qu’appellent de leurs vœux les Françaises et les Français.

 


2015-03-11 13:00:33
Lu 30945 fois

SEGOLENE ROYAL sur Linkedin

Ségolène Royal est sur Linkedin

Vous pouvez dialoguer avec Ségolène Royal sur Linkedin