Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Dimanche, 10 avril 2011

Synthèse de l'Université sur la souffrance au travail

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Au sommaire

 

Annexe - Extrait du discours tenu par Ségolène Royal, à Strasbourg, le 20 décembre 2006 :

« Nous devrons (…) nous attaquer à la question des conditions de travail. L’exercice du travail s’accompagne, ici, en France, trop souvent, de conditions dégradées, du non-respect de la personne, qui alimentent la défiance, la déception, la démotivation à l’égard du travail. Le travail s’est intensifié. Les exigences sur les salariés toujours plus fortes, des maladies professionnelles en hausse, le temps partiel subi qui s’étend : il importe aujourd’hui de mettre sur la table l’ensemble des questions touchant au temps de travail, à l’organisation du travail, aux conditions de travail pour aboutir à une nouvelle donne, au cœur de laquelle devra se trouver la qualité de l’emploi et le travail décent, qui sont gages autant de la compétitivité que du bien-être des travailleurs »


Annexe - Témoignage "Nicolas a été brisé par son travail". En laissant ce message, Nicolas Grenoville s’est pendu dans son garage avec un câble France Télécom. Il allait avoir 29 ans. Sa mère témoigne.


[1] 7,7% en 2008 selon l’OCDE http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=UN_DEN&Lang=fr

 


« Préc Suivant

2015-03-11 13:14:44
Lu 30748 fois

SEGOLENE ROYAL sur Linkedin

Ségolène Royal est sur Linkedin

Vous pouvez dialoguer avec Ségolène Royal sur Linkedin