Lettre aux adhérents du 15 mars 2016 n°1

 
  Logo Désirs d'Avenir

Adhérer en 2016


Voir nos publications


A la Une du site

 
  La lettre d'information des adhérents - N°1 - 24 septembre 2017  
   
 

Chères amies, chers amis,

J’ai le plaisir de vous adresser la lettre d’information du mois de mars réalisée par l’équipe de Désirs d’Avenir. 

Ont participé à sa réalisation : Odette, Christiane, Nicolas, Pascal et Fabien.

Nous vous invitons à contribuer à cette lettre mensuelle en nous transmettant les informations, études, rapports, conférences que vous souhaiteriez faire connaitre à l’ensemble des adhérents ainsi qu’à nous faire part des actions concrètes réalisées par votre comité local ou vous-même, afin de les présenter dans la rubrique “Notre témoin”.

Amitiés fidèles

Benoite-Martine LARDY
Secrétaire Générale

 
 

Regard sur l'actualité

Notre témoin

Christiane GILON a adhéré à Désirs d'Avenir puis au PS avec une bande d’amis en 2006, afin de soutenir activement la candidature de Ségolène Royal, et la démocratie participative qui pourrait moderniser enfin l'action politique.

Elle s'engage dans le groupe de travail “Démocratie Participative” de DA, participe à la mise au point du kit de campagne pour aider les militants à organiser dans toute la France des débats participatifs de qualité, anime des formations sur le sujet à Paris et dans le territoire.

Élue aux élections municipales de Paris (3eme) en 2008, elle propose une délégation au “Futur de l'arrondissement“ et réalise deux grandes conférences citoyennes de prospective participative. De celles-ci, sortent des actions citoyennes : un café associatif et solidaire en plein quartier “gentrifié”, un atelier sur les violences urbaines, en particulier les bandes, un travail sur l'histoire populaire de l'arrondissement, un projet de transformations de l'arrondissement en quartier vert, une étude d'implantation d'un marché alimentaire pas cher, un atelier citoyen (ACTE) pour la transition écologique.

Son mandat terminé, Christiane continue depuis 2014 à s’impliquer très activement, notamment dans cet atelier dont l’objet est de se mobiliser et mobiliser les autres au niveau local sur les enjeux climatiques et énergétiques. A son actif :

  • l’organisation du premier Défi Familles à énergie positive sur Paris, un concours entre équipes sur une période d'un an, diffusant par l'action (le concours) une centaine d'éco gestes permettant de réaliser des économies d'énergie d'au moins 25% en un an, sans dépenses de transformation des logements. Christiane : « le Défi est aujourd'hui repris et diffusé sur l'île de France, mais le 3e a été pionnier ! ».
     
  • un débat, labellisé par le ministère dans le cadre de la préparation de la loi de transition énergétique, mixant des citoyens de l’arrondissement tirés au sort et des élus avec des experts (dont Pierre Radanne) et des militants de l’association Negawatt.
     
  • une cartographie de toutes les sources d'alimentation saine et pas chère de l'arrondissement a été réalisée et diffusée, recensant tous les circuits courts, mais aussi les efforts des magasins et marchés pour vendre des produits corrects à des prix accessibles.
     
  • un document de vulgarisation sur le GIEC, dans le cadre de la préparation de la Cop 21.
     
  • une initiation aux techniques qui permettent de susciter la participation et la mobilisation citoyenne, en intervenant dans la rue: “ les Porteurs de Parole”, qui a la différence des porte-paroles, font émerger et rendent visible la parole des gens sur un enjeu complexe comme celui du climat par exemple.
     
  • un débat “Comment sauver la planète allègrement” (sortir de l’écologie triste et punitive et du dilemme entre imposer des lois écologistes ou faire participer à la démarche écologiste)  sous forme de Théâtre Forum avec l'aide de la troupe Arc en ciel Théâtre. Le public était invité à entrer dans des scènes représentant les principaux conflits qui agitent une situation.
 
     
 
Le chiffre du mois

Au nombre de trois !

101,3 milliards d'Euros : c'est le coût, chaque année pour la France de la pollution de l'air, d'après un récent rapport sénatorial (hospitalisations, absentéisme, maladies chroniques, destruction de l'écosystème, dégradation des bâtiments...)

 1000 milliards d'Euros : c'est le montant des commandes qui viennent d'être passées à Airbus et qui lui assure 10 ans de production ainsi qu'une embauche de 8000 personnes sur 5 ans.

 1,6 milliard d'Euros : c'est le montant du redressement fiscal en cours depuis 2011 réclamé à Google par l'administration française. Cette somme est supérieure au budget de la Jeunesse, des Sports et de la Ville qui vient d'augmenter de 17% !

 
     
 
Image Zoom surZOOM SUR ...

Les conséquences d'une crue centennale en Ile-de-France

Sequana

Du 7 au 18 mars, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de Paris présente, dans une animation video en 3D, un exercice de simulation « Sequana » portant sur les conséquences de l'inondation du siècle en Val-de-Marne, dans les Hauts de Seine et à Paris.

Cette opération « Sequana » est destinée à coordonner les plans d'intervention de l'Etat, des collectivités locales et de la sécurité civile.

Edifiant ! A voir absolument.
 
     
 

Le référendum sur le projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes

Annoncé le 11 février dernier par le Président de la République, ce référendum local doit se dérouler avant le début des travaux, prévu en octobre, puisque toutes les autorisations ont été données.

Deux questions se posent :

  • quels seront les électeurs, donc le périmètre géographique des votants ? La Loire-Atlantique, la région Pays de Loire, celle-ci ainsi que la Bretagne ? Ségolène Royal s'est prononcée pour un élargissement aux départements limitrophes de la Loire-Atlantique.
     
  • Qui l'organisera ? L'Etat, les collectivités locales ?

Un point juridique reste à régler : Le futur aéroport est un projet d'envergure nationale d'utilité publique depuis 2008, ce qui ne permet pas de proposer un referendum local. Une ordonnance est en cours de préparation pour permettre de consulter les électeurs locaux.

Dernière minute : le Premier Ministre annonce que le référendum aura lieu en juin et concernera uniquement les électeurs de Loire-Atlantique !

Avenir du nucléaire

Ségolène Royal vient de se déclarer prête à prolonger de 10 ans la vie des centrales nucléaires françaises. Elle passerait ainsi de 40 à 50 ans, sous réserve de l'accord de l'Autorité de sûreté nucléaire, ce qui fera baisser le prix de l'électricité, car leur coût sera amorti.

Cette demande d'EDF s'inscrit malgré tout « dans le contexte de la baisse de la part du nucléaire de 75 à 50% dans la production d'électricité et de la hausse des énergies renouvelables. »

Simplification

La secrétaire d'Etat Clotilde Valter a annoncé la clarification et la simplification du bulletin de paie.

Ce nouveau modèle, précisé dans le décret n° 2016-190 du 25 février dernier, se met en place dès maintenant pour les entreprises pilotes et concernent 100 000 salariés. Il sera généralisé en 2017.

Ministre

HeleneGeoffroyNotre amie Hélène GEOFFROY a été nommée Secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville.

 

Projet de loi visant à « instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs »

Le projet de loi dit « El Khomri » qui réforme le Code du travail a pour but d'assurer une plus grande flexibilité pour les entrepreneurs - afin de favoriser les embauches - une plus grande sécurité pour les salariés, ainsi qu'un poids accru à la négociation collective. Ce texte comprend 131 pages et 52 articles et sera débattu à l’Assemblée Nationale fin mai.

Il concerne :

  • l'assouplissement du temps de travail et sa durée maximale y compris pour les apprentis,
     
  • l'instauration d'un nouveau régime pour les heures supplémentaires,
     
  • le plafonnement des indemnités patronales,
     
  • la clarification des motifs de licenciement économique,
     
  • des accords offensifs d'entreprise qui primeront sur le contrat de travail,
     
  • l'organisation de réformes en entreprise,
     
  • l'amélioration des droits sociaux tout au long de la carrière grâce au compte personnel d'activité, qui intègre le compte personnel formation et le compte pénibilité.

Ce projet de loi a été fortement décrié avant même sa présentation officielle en Conseil des ministres début mars et accusé de trop favoriser la flexibilité dans les entreprises contre la sécurité des salariés, certains même demandant son retrait.

Parce qu'il souhaite que ce projet « permette de créer des emplois stables, durables, avec une formation permanente, parce que le CDI est la condition de l'autonomie », le Président de la République a décidé de reporter au 24 mars la présentation de ce texte en Conseil des Ministres, afin de poursuivre le dialogue et de répondre aux interrogations et d'apporter des améliorations.

A la suite de cette nouvelle étape de réflexion, le Premier Ministre a présenté le 14 mars aux partenaires sociaux les corrections destinées à lever les résistances des syndicats et désamorcer la contestation étudiante.

Ce compromis comprend les dispositions suivantes :

  • le barème des indemnités prud'homales sera seulement indicatif,
     
  • la durée du temps de travail des apprentis ne sera pas modifiée, son plafonnement sera seulement indicatif,
     
  • les nouveaux critères de licenciement économiques restent inchangés mais le contrôle du juge sera accru,
     
  • la « garantie jeunes », dispositif d'accompagnement des décrocheurs vers l'emploi va devenir un droit pour tous les jeunes sans emploi ni formation.

A la suite de cette réunion de travail avec les partenaires sociaux, la CFDT, la CFTC et la CGC estiment que ces annonces vont dans le bon sens. La CGT, FO et l’UNEF continuent à demander le retrait du texte. La CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises) qui avait salué les mesures figurant dans le projet initial, estime qu’il aura peu d’avancées avec ce compromis. Le MEDEF s’est déclaré déçu.

 
     
 

L'actualité de Ségolène Royal

SRTF17mars2016

Invitée du journal de 20 heures sur TF1 lundi 07 mars,  Ségolène Royal a notamment déclaré que la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim était toujours prévue avant la fin du quinquennat de François Hollande. Elle a également annoncé que les particuliers qui effectueront des travaux d'amélioration énergétique dans leur habitation pourront cumuler le prêt à taux zéro et le crédit d'impôt. Retrouvez l'intégrale de son interview.

Ségovideofemmesengageesclimatlène Royal a souhaité réunir des femmes scientifiques et écrivaines autour d’un déjeuner, à l’occasion de la journée internationale de la Femme, pour rendre hommage à leur mobilisation de tous les instants dans la lutte contre le changement climatique. A voir en vidéo.
 
     
 

Récemment sur Désirs d'Avenir

Journée Internationale des Femmes

Dans le monde, l'égalité entre les hommes et les femmes semble progresser mais ….

Comme chaque année depuis 1977, la Journée Internationale des Femmes ou Journée Internationale des Droits des Femmes* a été célébrée le 8 mars.

Lire la suite

Mesurer et combattre les violences faites aux femmes : enjeu majeur de la réduction des inégalités

Selon l'organisation « ONU femmes », 35 % des femmes dans le monde (soit 1 femme sur 3) ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part d'un partenaire intime ou de violences sexuelles de la part d'une autre personne au cours de leur vie.

Lire la suite

La nouvelle Présidente de la COP21 définit sa mission et ses priorités

Ségolène Royal, nommée Présidente de la COP21 le 18 février 2016, a pour mission d'assurer la ratification et la mise en œuvre concrète de l'accord historique de Paris du 12 décembre 2015.

Lire la suite
 
 
  Imprimer  Facebook    www.desirs-davenir.eu | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.