Lettre aux adhérents n°2

 
  Logo Désirs d'Avenir

Adhérer en 2016


Voir nos publications


A la Une du site

 
  La lettre d'information des adhérents - N°2 - 24 octobre 2017  
   
 

Chères amies, chers amis,

Voici notre lettre d'information du mois d'avril. 

Les sujets tiennent compte des messages que vous nous avez adressés. Il en sera ainsi pour chacune d'elle, sans parti pris dans la mesure du possible, afin de laisser vivre le débat. Débat qui pourra avoir lieu sur le site Internet de Désirs d'Avenir, dans l'espace FORUM dont l'accès sera, pour une part, exclusivement réservé aux adhérents. Il sera également possible d'échanger par groupe et par départements ce qui favorisera la mise en oeuvre d'actions locales. Vous allez recevoir par mail vos identifiant et code d'accès dans les jours qui viennent.

Je vous en souhaite bonne lecture.
N'oubliez pas de cliquer sur les liens (soulignés en bleu) permettant d'ouvrir des documents joints.

Bien amicalement

Benoite-Martine LARDY
Secrétaire Générale 

 
 

Regard sur l'actualité

Notre témoin
 

Gilles CAILLET: organisateur de “Fraternité Sud Essonne” qui aura lieu cette année le 7 mai à partir de 15H à Morigny-Champigny à coté de Etampes. Musique, danse, comédie, arts plastiques sont au programme avec des artistes de styles différents. 

“J’ai créé cet événement en 2008, avec Désirs d’Avenir Essonne, à la suite et sur le modèle de la mémorable “Fête de la Fraternité” organisée au Zénith avec Ségolène Royal.
Notre objectif était de développer la convivialité dans la région, réunir les générations, les personnes venant de tous les milieux, favoriser les échanges et promouvoir les talents.

A travers cet événement placé sous le signe de la fraternité, du partage et de la solidarité, nous avons souhaité en 2010, venir en aide au peuple d’Haïti, anéanti par un terrible séisme, dont il ne s’est pas encore remis; 70 000 personnes sont encore aujourd’hui sans abri. Aussi, depuis six ans les bénéfices de “Fraternité Sud Essonne” leur sont reversés”. 

Rendez-vous le 7 mai : cliquez ICI. 

 
     
 
Le chiffre du mois

 Au nombre de deux !

21,2 milliards d'euros : c'est le montant des redressements pour fraude, opérés en 2015 par l'administration fiscale française. En 2014, c'était 1,9 mld  de moins : cette différence est supérieure au budget du ministère de la  jeunesse et des sports !

3 millions : c'est le nombre d'habitants privés d'accès à l'eau en France. Ce chiffre est révélé à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, qui se tient chaque année le 22 mars.  Il s 'agit de particuliers, de migrants, de gens du voyage. Pourtant, le droit à l'eau est reconnu par l'ONU depuis 2010. Cette notion de «  précarité hydrique » n'est pas encore inscrite dans la loi qui dit seulement que l'accès à l'eau et son assainissement sont de la compétence des communes et des collectivités locales.

 
     
 
Image Zoom surZOOM SUR ...

Le chemin d’une loi

C’est la parution d’une loi au Journal Officiel qui la rend applicable : le fruit d'un long parcours qui peut durer de quelques mois à un an voire plus.

Le gouvernement présente un projet de loi en Conseil des Ministres après l'avoir fait examiner pour avis par le Conseil d' Etat et éventuellement le Conseil Constitutionnel. Il le dépose au Parlement pour être examiné en 1ère lecture par le Sénat ou l'Assemblée nationale ou inversement. Il est étudié par une commission avant d'être débattu en séance publique suivant un calendrier qui tient compte du souhait du gouvernement et du programme de travail du Parlement.
Cette commission compétente – qui désigne un rapporteur - procède à des auditions liées au contenu du projet de loi, examine les articles et peut proposer des amendements.

En séance publique, après un examen général au cours duquel s'expriment le gouvernement et le (ou les) rapporteur(s), il est procédé à l'examen des articles du texte par les députés qui le commentent , proposent des amendements sur lesquels le gouvernement donne son avis avant qu'il ne soit procédé au vote article par article et amendement par amendement.

Après le vote global d'une des 2 assemblées d'un texte souvent modifié par rapport à celui du gouvernement, l'autre (Sénat ou Assemblée nationale) procède au même exercice.

Si les deux assemblées votent le texte dans les mêmes termes, il est adopté et la loi est promulguée au Journal officiel.

Des décrets d'application précisent les modalités de sa mise en œuvre. Ils paraissent souvent tardivement, parfois pas du tout ce qui étonne naturellement les citoyens. 

Si les textes du Sénat et de l'Assemblée nationale ne sont pas votés »conformes », il est procédé à une deuxième navette. ( sauf si le gouvernement l'a décrété « en urgence »)

En cas de désaccord, une commission mixte paritaire ( sénateurs et députés) est convoquée pour trouver un compromis.

En cas d'échec, c'est le texte de l'Assemblée nationale qui est adopté et qui devient la loi.
Les navettes entre les 2 assemblées sont souvent longues mais aussi fructueuses.

Ainsi, par exemple, c'est en 2ème lecture à l'Assemblée nationale qu'a été adopté le 18 mars, au cours de l'examen du projet de loi sur la biodiversité, l'amendement interdisant les produits phytosanitaires contenant des néonicotinoïdes, que le Sénat avait supprimé.

 
     
 

Les avancées du projet de loi travail « El Khomri »

La nouvelle concertation engagée par le gouvernement début mars a permis d'acter des avancées dans le nouveau texte présenté en Conseil des Ministres et qui sera débattu à l'Assemblée nationale début mai notamment : 

  • retrait du plafonnement des indemnités patronales,
     
  • fin de la mise en place unilatérale du forfait jour,
     
  • passage au principe de l'accord majoritaire avec limitation de la consultation des salariés aux seules questions de l'organisation du travail,
     
  • surveillance par le juge de la réalité de la situation financière des entreprises avant licenciement,
     
  • pour les salariés peu qualifiés, droit à la formation porté de 24 à 40 heures avec un plafond porté de 150 à 400 heures par an,
     
  • création d'un « capital-formation » pour les jeunes décrocheurs,
     
  • renforcement de la lutte contre la concurrence sociale déloyale et le détachement illégal,
     
  • mise en place d'un compte personnel d'activités dès le 1er janvier 2017,
     
  • réforme de la médecine du travail pour garantir un suivi médical des salariés.

Lors du débat parlementaire, des améliorations devraient être apportées en direction des artisans, des TPE et des PME  dont le rôle est central pour l'emploi afin d'alléger et sécuriser leur responsabilité ainsi que pour mieux encadrer les conditions de licenciement en cas de difficulté économique.

40ème anniversaire du changement d'heure dans la nuit du 26 au 27 mars 

Après le choc pétrolier de 1973, l'objectif des autorités était de mieux faire correspondre les heures d'activité avec les heures d'ensoleillement afin de limiter les dépenses d'électricité. Pour l'ADEME, qui est à l'origine de cette mesure, le résultat est concluant et le lien entre changement d'heure et économie d'énergie évident. Selon le ministère de l'écologie, d'ici à 2030, l'émission de 100 000 tonnes de CO2 serait économisée. 

Dans un certain nombre de pays, en Australie par exemple, il y a trois horaires différents et 5 au passage à l’heure d’été. Avant la création des fuseaux horaires au 19ème siècle, seul le soleil comptait et l’horaire dépendait du lever et du coucher de celui-ci. En France quand il était midi à Paris, il était déjà midi 20 à Nice et seulement 11h 42 à Brest ! Il y avait 27 horaires différents en Europe et plus de 300 heures locales aux USA.

Voir le documentaire vidéo qui vous explique tout en cinq minutes.

Illustration 1 lettre DA AVRIL mage1

Lutte contre la corruption. Délinquance financière  

Le Ministre de l'économie et des finances a présenté le 30 mars en Conseil des Ministres un projet de loi pour” la transparence de la vie économique”, dont le rapporteur sera Sébastien Denaja, afin de permettre à la France de mieux lutter contre la corruption financiere.

La France n’arrive, en effet, qu’a la 23eme place du combat contre la corruption, selon l’ONG Transparency international .
Le projet de loi prévoit notamment les mesures suivantes:

  • Création d’une Agence de prévention et de détection de la corruption. Ce futur service de l’Etat aura un pouvoir d’enquete, de sanction et d’auditions de témoins. Il contrôlera également la bonne mise en place des programmes de prévention de la corruption, que chaque entreprise de plus de 500 salariés et d’un million de chiffre d’affaires devra établir sous peine de 1 million d’euros d’amende.
     
  • Mise en place d’un statut de lanceur d’alerte, interdiction de leur licenciement, protection juridique gratuite.
     
  • Publication d’un répertoire des lobbyistes que les “ représentants d’interêts” devront communiquer aux juges de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, créée après l’affaire “Cahuzac”.

Revenu universel  

Au sein de Désirs d’Avenir, c’est Alain Chauvet lui-même qui nous fit découvrir ce concept lors de la sortie de son livre en 2009.

L’idée d’un revenu universel trouve aujourd’hui des partisans à droite comme à gauche.

Elle consisterait à verser à chaque citoyen un revenu de base, identique pour tous, sans condition de ressources ni contre­partie.
Cette proposition simple est très compliquée à mettre en place et pose beaucoup de questions :

  • Quel doit être le montant du revenu ? Certains économistes proposent 470€ par mois, équivalent du RSA, ce qui coûterait environ 325 milliards d’euros à la collectivité, soit le montant total des retraites et de l’allocation­ chômage. D’autres évoquent 1000€ euros pour un revenu de base digne de ce nom, soit 600 milliards d’euros: c’est le montant de toutes nos aides consacrées à la protection sociale en France, dont le système est basé sur le contexte économique et social de 1945.
     
  • Doit-on alors supprimer toutes les prestations sociales, y compris les pensions de retraite et les allocations­ chômage?
     
  • Comment financer ce dispositif ? Le ministère des finances devra établir une évaluation crédible. Quoiqu’il en soit, il faudra refondre et simplifier notre fiscalité et protection sociale.

La Finlande s’apprête a mettre en place cette mesure en 2017. Mais si son gouvernement, de centre ­droit l’envisage, c’est pour réduire le coût des prestations sociales, qui seraient toutes supprimées.

Au Québec, on prône le versement à chaque citoyen de 12 600 dollars canadiens, soit 685€ par mois.

En France, les écologistes ont inscrit le revenu universel à leur programme et l’ont présenté au Senat en mars dernier, sous forme d’une proposition de résolution. Celle-ci consiste à garantir à toutes les personnes résidant en France un revenu minimum fixe mensuel ­ cumulable avec le revenu d’activite notamment­ sans contrôle de ressources ni contre­partie.

Ce revenu de base a également été proposé par le Conseil du numérique, pour lequel le financement proviendrait, en tout ou partie, des gains de productivité offerts par l’intelligence artificielle et la robotisation.

Plastique pollueur 

 Le décret, prévu par la loi sur la transition énergétique d'août 2015, interdisant la distribution de sacs plastiques à usage unique est paru au Journal officiel du 31 mars 2016. Elle prendra effet le 1er juillet 2016. 

Savez-vous qu'on nomme « 7ème continent de plastique »l'immense plaque de déchets qui dérive dans Le Pacifique et qui est grande comme 6 fois la France ?
Nous en sommes tous responsables, comme l'a démontré une équipe de chercheurs en mai 2014.  

En effet 7 milliards de sacs plastique sont distribués chaque année en France. Très lents à se dégrader, ils sont ingérés par les oiseaux et les animaux marins.

Paquet de cigarettes neutres

À partir du 1er janvier 2017, seuls les paquets de cigarettes “ neutres “ pourront être vendus dans les bureaux de tabac en France, conformément à la loi santé votée en decembre 2015 et au décret paru au Journal officiel du 22 mars dernier.

Les avertissements sanitaires représenteront 65% de la surface de l’emballage. Seul le nom de la marque continuera d’apparaitre en petits caractères.

À partir du 20 mai 2016, les industriels ne devront plus produire que des paquets neutres et à partir du 20 novembre, ils ne pourront livrer que ce type de produit aux débitants de tabac.

La consommation de tabac cause 78 000 morts en France chaque année et coûte 43 milliards à la société.

L’Australie a déjà mis en place cette mesure en 2012, ce qui a considérablement réduit la consommation des jeunes.

En Grande ­Bretagne et en Irlande, elle s’appliquera cette année.

En attendant de pouvoir évaluer l’impact de cette future mesure, on ne peut que souhaiter que la même préoccupation et la même disposition s’appliquent a l’alcool dont les ravages sont encore plus importants: coût pour la santé, les violences familiales, l'insécurité routière ….

Cartons rouges   

- Pour infraction à la solidarité, au maire du 16ème arrondissement de Paris, Claude Goasguen et ses amis “Les Républicains”. Au cours d'une réunion publique, le 16 mars, présidée par la sous-préfète de Paris et le président de l'université Paris-Dauphine et destinée à présenter le futur centre d'hébergement pour les sans-abri, en bordure du bois de Boulogne, 200 riverains ont violemment insulté et sifflé les représentants de l'autorité. Rarement a été observé un tel déferlement de haine et de mépris par une caste privilégiée hostile au partage de l'espace public et à la solidarité.

- Pour infraction à l'écologie et à la protection de la nature, à Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne/Rhône-Alpes. Celui-ci vient de lancer une offensive contre 3 parcs naturels régionaux pour en faire des coquilles vides et satisfaire son électorat : les bétonneurs, les gros céréaliers, les bâtisseurs. Favorable aux OGM ; à l'exploitation du gaz de schiste , il encourage les communes concernées à ne pas adhérer aux structures qui gouvernent les parcs de Belledonne, les Baronnies et les Dombes. A ses yeux, la COP 21 est « une ânerie nuisible ».

- Pour infraction aux droits de l’homme et à la dignité, à Hervé Mariton député de la Drôme, candidat aux primaires de la Droite pour les présidentielles : celui-ci veut que les demandeurs d'asile portent des bracelets électroniques comme les condamnés de droits communs .

- Pour infraction aux droits des femmes, à Marion Maréchal-Le Pen , députée du Vaucluse et présidente du groupe FN à la Région PACA, qui veut supprimer les subventions au “planning familial” , ainsi qu’à Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse (Pdte Région IDF) remettant en cause le “pass contraception” initié en 2009 par Ségolène Royal. 

Désirs de lire   

A l'heure où les gauches traversent une profonde crise d'identité, voici quelques suggestions d'ouvrages qui offrent des pistes de réflexion :

- “Les Gauches pour le XX1ème siècle”. Un dialogue Nord-Sud dirigé par Jean-Louis Laville
et José-Luis Coraggio. Le Bord de l'eau « Diagnostics »

- “Quand la gauche se réinventait”. Le PSU, histoire d'un parti visionnaire
de Bernard Ravenel . Editions La Découverte  

- “Mes années avec Mitterrand”. Récit de Jean-Louis Bianco, qui fut Secrétaire Général de l’Elysée pendant 9 ans, de ses rendez-vous quotidiens avec le Président pour évoquer la marche du pays. Celui des réveils en pleine nuit par l’annonce d’un attentat, celui des négociations dans les coulisses des grandes réunions internationales, des nuits blanches passées à l’élaboration d’un discours… 

 
     
 

L'actualité de Ségolène ROYAL

rtl lci 10 avril

Iinvitée du  Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI 

Une heure de questions/réponses sur tous les sujets d'actualité: loi El Khomri sur le travail - les jeunes -"Nuit debout"-"Nuits romanes"- mise en cause de la gestion de la région Poitou Charentes - aéroport Notre Dames des Landes - Emmanuel Macron - le Président François Hollande - primaires - pollution de l'air - programme nuclaire - création d'emplois - croissance verte - voitures électriques et l'ensemble des thèmes liés à la sauvegarde de la planête et transition énergétique.
Retrouvez l'intégralité de son interview en cliquant sur : VIDEO ou  TEXTE

 

 Le 22 avril , signature à New York de l'accord conclu à la COP 212993391 10154136318602863 5295299938644801076 n

Plus de 150 chefs d'état sont attendus le 22 avril à New York pour signer l’Accord de Paris. Ségolène Royal, Présidente de la COP 21, sera à Washington et à New York du 14 au 22 avril pour préparer cet événement. Elle ouvrira et clôturera la cérémonie de signature de l’Accord de Paris devant l’ Assemblée générale des Nations unies le 22 avril. 
Voir son programme en cliquant ici

 

 Pour voir au jour le jour toutes ses actions    

Page FaceBook officielle de Désirs dAvenirNous vous invitons à suivre au jour le jour toutes ses actions et déclarations sur la page FaceBook officielle de Désirs d'Avenir et sur le site internet de son Ministère.

I

 
     
 

Récemment sur Désirs d'Avenir

L'économie collaborative au centre de nombreuses attentions

L'économie collaborative a le vent en poupe, à en juger par les couvertures médiatiques dont elle est l'objet sur les supports traditionnels et davantage encore sur les réseaux sociaux numériques.

Lire la suite

Conférence nationale de l’Océan, 15 décisions

 Ségolène Royal a annoncé, à la Conférence nationale de l’Océan, 15 décisions du plan d’action Mer et Océan organisé autour de 3 thèmes : la Méditerranée, le climat et les énergies renouvelables.

Lire la suite
 
 
  Imprimer  Facebook    www.desirs-davenir.eu | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.