Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Jeudi, 30 juillet 2015

École, culture et République

Évaluer cet article
(2 Évaluations)
Jean Zay aux côtés de son épouse à gauche

Jean Zay aux côtés de son épouse à gauche


© Association Histoire et Patrimoine / Plozévet

L'annonce de l'entrée au Panthéon de Jean Zay a été saluée un peu partout en France. Le Député et le Ministre n'ont pas seulement laissé un souvenir vivace à Orléans sa ville natale ou à Paris. Arrêtons-nous en Bretagne, une région que Jean Zay affectionnait et où il venait régulièrement.

A Plozévet dans le Finistère, commune rurale de 4000 âmes, on a de nombreuses raisons de se souvenir de lui.

En 1937, le Ministre se rend à Plozévet pour y inaugurer un monument dédié aux Sonneurs bigoudens qui trône toujours à proximité de l'Office de tourisme.

Utilisée autrefois, sous le régime monarchique, comme lieu de bannissement, connue depuis cette époque lointaine pour ses « pilleurs d'épave » qui opèrent le long de ses côtes, cette région de la Bretagne littorale, située sur le croissant de la Baie d'Audierne n'a pas pour habitude de recevoir des Ministres de la République. C'est pourtant en ami politique que Jean Zay est accueilli ce 22 août 1937. Le Maire, Albert Le Bail est issu d'une famille de républicains radicaux qui a produit quatre générations de magistrat élu dont deux générations de Maire-Parlementaire. Son père, Georges le Bail vient de disparaître et Jean Zay doit aussi inaugurer une plaque en son honneur à l'entrée de l'école municipale.

Il reste peu de témoignages de cet événement si ce n'est le récit qu'en fit l'écrivain Pierre Jaquez Hélias (l'auteur du « Cheval d'orgueil » 1975), présent lors de l'inauguration et que Jean Zay recommanda à Léo Lagrange pour soutenir le mouvement naissant des auberges de jeunesse.

Pas plus le déplacement du Ministre de l'éducation nationale que la situation particulière de Plozévet n'attirèrent l'attention au-delà des frontières bretonnes.

Et pourtant ! Le Maire Albert Le Bail est un authentique représentant de la méritocratie intellectuelle républicaine. La Commune s'est engagée dès le début du siècle dans une politique scolaire très volontariste pour l'époque avec des résultats à la hauteur des espérances : dans la seconde moitié du siècle, Plozévet comptera un nombre impressionnant d'agrégés rapporté au nombre d'habitants (l'édition du Quizz de 1975 la place même en tête du hit parade).
La commune qui a fait de l'école laïque son étendard pourra aussi prétendre à la postérité républicaine : Albert Le Bail fera partie des quatre vingt parlementaires (députés et sénateurs) qui refuseront les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain le 10 juillet 1940. Autant dire qu'en ce jour d'août 1937, Jean Zay se sent un peu comme chez lui.

25 ans plus tard, la commune de Plozévet est choisie (en raison de sa singularité) pour être le terrain d'une vaste enquête scientifique interdisciplinaire, unique en France et qui donne lieu à plusieurs films, articles et ouvrages dont celui d'un certain Edgar Morin* qui fait là ses premières armes de sociologue enquêteur.

Jean Zay ne se doutait pas que grâce à son action en matière de politique muséographique avec la création et le développement de plusieurs musées nationaux, dont le Musée de l'Homme qu'il inaugura en 1938, une commune "excentrée" du Haut pays bigouden ferait son entrée dans les cercles scientifiques et universitaires en France et à l'étranger, puis auprès d'un large public.

C'est précisément le Musée de l'Homme qui commandita et participa activement à l'enquête..

* « La Métamorphose de Plozévet ». L'auteur y observe les structures passées et présentes de la situation communale au moment de son entrée dans la modernité des années 60. L'ouvrage a éclipsé par son succès les nombreuses références bibliographiques at audio-visuelles relatives à cette enquête.

© Désirs d'Avenir. Reproduction intégrale ou partielle autorisée sous réserve de la mention "Désirs d'avenir"

Ci-dessous : photographies provenant du fond de l'Association Histoire et Patrimoine / Plozévet (29)

Documentation relative

2016-03-23 19:28:25
Lu 4632 fois

1 Commentaire

  • vendredi, 21 août 2015

    Une petite remarque relative à Plozévet : ce n'est absolument pas en raison d'une singularité liée à l'enseignement et au nombre des agrégés originaires de la commune que Plozévet a été choisie comme lieu d'une enquête pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales. La raison est bien plus prosaïque et à mettre en relation avec le fort taux de consainguinité que l'on trouvait dans cette commune, la luxation congénitale de la hanche en étant un marqueur biologique particulièrement visible. Par ailleurs, cette enquête n'est pas la seule en France du genre, d'autres lieux ayant été investis d'une façon assez semblable dans les années qui suivirent. Pour l'histoire de ces enquêtes voir : En France rurale. Les enquêtes interdisciplinaires depuis 1960. Bernard Paillard, Jean-François Simon, Laurent Le Gall. Presses universitaires de Rennes 2010. Pour une suite de ces enquêtes se rendre sur le site : https://plozevet.hypotheses.org. Ce site retrace le travail réalisé au cours d'une recherche action s'étant déroulée à Plozévet en 2010-2013. Par ailleurs, le livre d'Edgar Morin a été réédité récemment avec une post face actualisant l'enquête. Edgar Morin, Bernard Paillard , La métamorphose de Plozévet, Fayard, Coll. Pluriel.

Laisser un commentaire

Il vous reste caractères.
Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +LinkedinAdhérer au flux RSS

Jean Zay au Panthéon

  • Jean Zay, de l'Éducation Nationale au Panthéon Plus de 120 établissements scolaires et de nombreuses rues ou avenues portent son nom. Jean Zay, assassiné par la Milice française en 1944 est resté pourtant longtemps méconnu. « Un angle mort de la mémoire nationale », selon la formule de Gérard Boulanger qui lui a consacré un ouvrage en …
    Lire la suite...

Le Cercil

Une histoire de la déportation dans le Loiret.

  • Ancienne Professeur de lettres, Hélène Mouchard-Zay est la fille cadette de Jean Zay. Elle se bat depuis plusieurs années aux côtés de sa soeur Catherine Zay pour faire vivre la mémoire de son père.
    Lire la suite...

Agenda des Évènements

Il n'y a pas d'évènements

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.