Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama

Mardi, 19 avril 2011

Synthèse de l'Université "Quel avenir pour l'éducation ?"

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Au sommaire

– 11 propositions pour une nouvelle politique éducative en 2012 :

  • Rendre la scolarité obligatoire à 3 ans et ouvrir le droit pour ceux qui le souhaitent à la scolarité dès deux ans. Créer un service public de la petite enfance en permettant d’accueillir les enfants de moins de 3 ans à l’école et en aidant les collectivités à développer des crèches.
  • Définir un socle commun de savoirs et de compétences pour la primaire et y intégrer le collège. Transformer le collège de manière à en faire la continuité de l'école primaire, et permettre aux enseignants et aux équipes pédagogiques, dans les établissements, de définir les modalités de cette continuité, notamment en classe de 6e.
  • Réduire le nombre d'élèves par classe en définissant des normes d’élèves par classe, par niveau et par établissement : limiter par exemple à 17 le nombre d’élèves par classe en CP et en CE1 dans les Zones d'Éducation Prioritaires et fixer la dotation aux établissements par élève en difficulté à 25 % de plus que la dotation ordinaire.
  • Rénover les rythmes scolaires pour revenir sur la semaine de 4 jours, alléger les journées de travail et mieux les répartir dans l’année.
  • Créer le soutien scolaire public, personnalisé et gratuit.
  • Renforcer la présence adulte dans les établissements et permettre la présence d’un deuxième adulte dans les classes où il y en a besoin.
  • Développer les micro-lycées pour les élèves décrocheurs.
  • Pour permettre la mixité sociale et scolaire, moduler la dotation de moyens, non par zones, mais par établissements, en fonction des catégories sociales. Augmenter l'encadrement dans ces établissements pour y diminuer les effectifs des classes. Revaloriser les carrières et les traitements des enseignants dans ces établissements.
  • Mettre en place des contrats éducatifs locaux, pour mieux articuler les enseignements scolaires avec les activités péri- et extra-scolaires (éducation artistique, éducation physique, par exemple), et réaliser le service public d’information et d’orientation qui fera fonctionner en réseau les professionnels de l’Éducation nationale et l'ensemble des acteurs sociaux locaux.
  • Rétablir l'année de formation des enseignants, établir la formation continue, faciliter l'évolution dans les carrières.
  • Ouvrir les États Généraux de l'Éducation Nationale avec tous les acteurs de l'éducation, enseignants, élèves, personnels éducatifs, familles, représentants syndicaux, partenaires locaux, etc., pour organiser la mise en oeuvre de la nouvelle politique éducative. Y définir notamment un plan pluriannuel de recrutement des enseignants et de résorption de l’emploi précaire, et les modalités de la revalorisation des traitements.

[1] - PISA : Programme for International Student Assessment  ; Programme international pour le suivi des acquis des élèves.

Crédit Photo : Façade de l'école Jean Jaurès de Trentemoult par mypouss - licence Creative Commons

 


« Préc Suivant

2015-03-11 09:10:03
Lu 18139 fois

Laisser un commentaire

Il vous reste caractères.
Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +LinkedinAdhérer au flux RSS

L'actualité du jour

Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

ONU Développement durable (actualités générales)

ONU Développement durable (Zone Europe)

ONU Environnement

Agence Européenne pour l'Environnement - Actualités (en Anglais)

ADEME(actualités)

Agenda des Évènements

Il n'y a pas d'évènements

Le CLOUD

Les Comités Désirs D'Avenir

Les comités Désirs d'Avenir vous donnent rendez-vous sur leur site.